Selles-Saint-Denis cartonne

Deuxième victoire en deux journées pour les Diables rouges. Vainqueurs de Mont/Bracieux (3-1), ils s’installent dans le trio de tête de la division.

Jouer à Selles-Saint-Denis, c’est un plaisir pour tout le monde. Pour les visiteurs ravis de s’exprimer sur l’une des meilleures pelouses du département, et pour les Sellois fiers de leurs installations. Et quand les deux équipes cherchent à jouer, c’est aussi un régal pour les supporters. C’est exactement comme ça que ça s’est passé ce dimanche à Selles-Saint-Denis qui recevait Mont/Bracieux.
“ Nous voulons jouer le haut de tableau ”Le match débute sur un bon rythme et les hommes de Mickaël Nogueira, sans se montrer dangereux, dominent les débats. Puis, peu à peu, les Braciliens gagnent les duels et inquiètent les locaux. M. Vriet concrétise cette légère domination. Sur une ouverture dans le dos de la défense, il profite d’un mauvais alignement de celle-ci et fixe Saulet pour marquer dans le petit filet droit (0-1, 36e).
De retour des vestiaires, Selles-Saint-Denis revient avec un visage plus conquérant et Mont/Bracieux baisse de régime au fil des minutes. Les Sellois en profitent et sur une ouverture de Benoist, Brunet, le gardien adverse, loupe sa sortie et Dauloir n’a plus qu’à la pousser au fond (1-1, 60e). Mont/Bracieux réagit et M. Vriet est proche de redonner l’avantage à son équipe mais la transversale vient sauver les locaux (68e). C’est le tournant du match.
A dix minutes du terme, Dauloir s’en va sur le côté droit de la défense et obtient un penalty. Fernandes prend à contre-pied le gardien (2-1, 80e). Réduit à neuf avec deux expulsions (une définitive, une temporaire), Mont/Bracieux craque et A. Chauvin scelle le score du match sur coup franc (3-1, 90e+5).
L’entraîneur sellois Mickaël Nogueira était satisfait du résultat mais pas du contenu : « Notre première mi-temps est assez mauvaise. Nous avons été meilleurs en seconde période mais nous pouvons faire mieux. Le plus important, ce sont les trois points. » Le coach Sellois a gardé un effectif stable et a peu recruté. « Nous avons voulu étoffer notre groupe avec trois, quatre joueurs de qualité pour pallier les soucis que l’on a rencontrés la saison passée avec des blessés et des suspendus. Nous souhaitons aussi obtenir une progression au classement avec pourquoi pas un podium. » Son effectif est composé de plusieurs joueurs passés par le SOR qui « apportent sur et en dehors du terrain », se réjouit l’entraîneur. Il va avoir besoin de leur expérience la semaine prochaine face à Chitenay/Cellettes, autre club invaincu.