La sécheresse s’étend : de nouvelles restrictions

La préfecture de Loir-et-Cher a annoncé, hier, le renforcement des restrictions des prélèvements d’eau dans les rivières, interdisant l’irrigation à des endroits.

Les faibles précipitations en cours et attendues ces deux prochains jours ne seront pas de nature à modifier significativement la situation, indique la préfecture de Loir-et-Cher. C’est pourquoi les services de l’État ont pris de nouvelles mesures hier, entraînant le renforcement des restrictions des prélèvements d’eau dans les rivières. La sécheresse s’étend sur les différents cours d’eau du département. « Le gros coup de chaud de la semaine dernière a accentué la baisse des rivières. Nous sommes en train de vivre une situation similaire à celle que nous connaissons en général autour du 15 août », déclare Benoît Lonqueu, président des irrigants du Loir-et-Cher.

Le seuil de crise a été atteint pour le bassin versant du Beuvron et de la Masse, ce qui entraîne, sur ces secteurs, l’interdiction totale d’irriguer et d’entreprendre toute manœuvre susceptible d’influencer le débit ou le niveau d’eau.