C’était le minimum

Après la défaite contre Le Puy (3-0), puis le nul contre Yzeure (1-1), le SO Romorantin était à la recherche de sa première victoire en match amical. Ce n’est pas encore le cas, mais la prestation d’hier contre la belle formation de Fleury-Mérogis est source d’espoirs. L’équipe s’est procurée une bonne dizaine d’occasions, en a concédé deux fois moins, et par intermittence, on a pu assister a de très jolies séquences de jeu. Par choix, le coach Xavier Dudoit avait évité de mettre tous ses titulaires au coup d’envoi, mais après ce troisième match, le onze de départ (du moment) commence très clairement à se dessiner.

Source : La Nouvelle République